Comment pimenter ses paris sans se mettre en péril ?

Le meilleur système PMU pour gagner aux courses hippiques paisiblement !

 

Agir en « bon père de famille » au turf est un excellent comportement. Pour autant, il n'est pas interdit de s'amuser un peu en pimentant sa stratégie gagnante sans pour autant mettre ses finances dans le rouge.

Diversifier les paris

Tout pari est risqué bien sur, mais certains le sont moins que d'autres. Jouer en Simple gagnant ou placé, au 2 sur 4, au Multi par exemples, sont un moyen de compenser les pertes éventuelles sur des jeux plus « osés » et donc, bien sur, plus excitants.

Vous pouvez aussi parier sur plusieurs chevaux à la fois (« jeu couplé », « technique du champ réduit ») dans la même course afin de limiter les risques ou bien encore parier sur plusieurs courses en même temps. Ces derniers points signifie qu'il faut avoir une bonne connaissance de ces courses et de tous leurs paramètres.

Utiliser certaines techniques de montantes

Diverses techniques de montantes ont été mises au point par des turfistes (mais pas que) passionnés et un peu matheux. Ces martingales sont beaucoup plus prudentes que la classique montante de Hawks et permet de s'amuser tout en étant assez serein.

Le turfiste pourra ainsi utiliser la Grande Martingale, La montante de Hawks différée, la majorée, la minorée et bien d'autres encore, voire celle qu'il aura élaboré lui-même.

Parier à plusieurs.

C'est une pratique assez courante aux USA, moins en France, et pourtant elle permet de gagner un peu d'argent, voire beaucoup selon les mises, et pour ainsi dire sans aucun risque puisque ces derniers sont partagés.

Le principe est que chaque participant mise 5 euros et sur une course différente de celles des autres membres du groupe. Il y aura au moins un pari gagnant, sachant qu'un favori aura 33% de chances de gagner la course. Une fois le gain récupéré, il est réinvestit dans d'autres courses et ainsi de suite tout en augmentant la mise s'il y a eu plusieurs courses de gagnées en même temps. Cela permet de limiter les risques au maximum et de générer un bénéfice de quelques dizaines d'euros par jour.

Il ne faut bien sur, pas parier au hasard mais sur des courses peu risquées. Cependant, le procédé est très intéressant en cas de

courses risquées car, comme déjà expliqué, les risques sont partagés.

Surveiller de près les chevaux qui ont terminé la course juste derrière les favoris.

Il s'agit là, d'aller sur le terrain et de prendre une paire de jumelles. Ou d'avoir un grand écran chez soi et d'enregistrer la course pour se la repasser au ralenti. Observez ainsi les chevaux qui terminent juste une à deux foulées derrière les favoris et qui ont donc, de bonnes chances de gagner sur du court à moyen terme.

Il conviendra d'analyser aussi leurs performances sur d'autres courses pour vérifier si elles sont constantes. Si ce n'est pas le cas, laissez tomber. Mais si ça l'est, il peut être intéressant de parier sur ces chevaux, en plus des favoris.

« Jouer contre les favoris ».

Il s'agit, ici, de ne pas jouer les favoris mais les chevaux qui sont côtés juste derrière. Par exemple, les 3 derrière le favori sont côtés respectivement : 7/1, 9/1 et 10/1. Si vous avez décidé de miser, placez 2 euros sur le 7/1 et 1,50 euros sur les deux autres.

Cette stratégie est généralement associée avec une montante pour récupérer ses gains en cas de pertes.

Il existe d'autres moyens de prendre du plaisir au turf tout en assurant ses arrières. Et avec de l'expérience, tout bon turfiste est également capable de créer de nouvelles stratégies payantes.

Conclusion

il est prudent de ne pas tenter diverses nouvelles stratégies en même temps : Oui ! s'entraîner est encore le meilleur moyen de gagner parce que vous êtes le seul responsable de votre argent alors choisissez une stratégie qui ne vous mettra pas en difficulté financièrement.

A votre carrière d'investisseur hippique !

E-mail

Recevez tout les 15 du mois notre pronostique Quinté + gratuitement