Comment jouer au pmu et Gagner souvent ?

Le turf pour les novices

 

L'erreur fréquente des débutants est de miser un peu au hasard, sans véritable stratégie. L'excitation
du moment l'emporte sur la raison. Pourtant, il existe quelques étapes simples à respecter pour
concilier plaisir et gain.

 

 

Le Jeu Simple, idéal pour les débutants

 

C'est en effet, le pari le moins risqué pour peu que l'on connaisse les favoris. Effectivement, il y a toujours
3 vainqueurs dans un Jeu Simple : 1 gagnant et 2 placés. Parier sur les placés présente moins de
risques que sur le gagnant.


On peut aussi jouer en placé/gagnant au Couplé et au Trio après avoir bien assimilé les règles du
Simple. Le but étant de compliquer progressivement les paris tout en prenant un minimum de
risques.


Tous ces jeux permettent aussi de se familiariser avec l'environnement de la course : terrain,
jockeys, etc.

 

Le 2 sur 4 et le Multi pour diversifier

 

Ces jeux sont très prisés par les débutants car peu risqués.


Le 2 sur 4 consiste à déterminer deux chevaux parmi quatre arrivants en premier dans une course.
L'ordre d'arrivée n'est pas important et n'aura pas d'incidence sur le gain. Le 2 sur 4 est à utiliser
après s'être « fait la main » sur le Jeu Simple.


Le Multi consiste à déterminer quels seront les 4 chevaux à franchir la ligne d'arrivée. Comme pour
le 2 sur 4, l'ordre n'a pas d'importance, et pour augmenter les chances de gagner, il y a possibilité de
miser sur jusqu'à 7 chevaux à la fois.


Ces deux techniques ont l'avantage de couvrir les pertes sur des paris plus risqués

 

Connaître le système de côte

 

Il est important, pour tout parieur, de savoir analyser la côte d'un cheval. Cet indice est donné en
temps réel jusqu'au départ de la course.

Comme il fluctue en fonction de la quantité d'argent jouée
en simple gagnant sur le cheval, il peut être intéressant de parier juste une minute avant le début de
la course.


Un favori aura une côte faible, par exemple 3/1 alors qu'un outsider aura une côte plus élevée, par
exemple 50/1. Plus la côte est élevée, plus le risque de perdre l'est aussi mais le gain sera important.

 

Connaître l'environnement du turf

 

Cela paraît évident mais combien de débutants se lancent sans un minimum de préparation. C'est
comme concourir soi-même sans entraînement !

Connaître les termes techniques, les règlements, les différents types de courses (plat, trot,
obstacles), les types de paris (du Simple au Quinté), les différents handicaps sont un minimum à
connaître.

Pour ce faire, avec internet et des bouquins, il est très facile de se former. Consulter tous
les jours des sites de turf et la presse spécialisée sont nécessaires.

Enfin, connaître l'Histoire d'une dizaine de chevaux et de jockeys sont recommandés. C'est le
couple cheval/jockey qui gagne : un mauvais jockey sur un bon cheval peut gagner, l'inverse est par
contre plus rare.

Protéger votre capital

 

Quand on débute, on est excité et on est tenté de parier gros. Même si cela est possible sur les jeux
décrits plus haut, voyez d'abord petit. Commencez par quelques euros pour en gagner quelques uns,
histoire de vous entraîner.

Puis, quand vous maîtrisez bien les premiers paris, augmentez
progressivement vos mises.

 

 

Débuter aux courses hippiques n'est donc pas difficile si on part bien armé et avec un entraînement régulier, il est possible
d'obtenir des gains, minimes, certes, mais cosntants.

A votre carrière de Turfiste rentier .